Archives par mot-clef : cinéma italien

Le Cheik blanc de Federico Fellini : de l’autre côté du roman-photo

Dès son premier film (si l’on excepte Les Feux du music-hall, co-réalisé avec Lattuada), Fellini est maître de son sujet. Je ne veux pas dire par là que Le Cheik blanc (1952) soit exempt d’imperfections techniques. On ne retrouve pas … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Fellini (Federico) | Tagué , , , , , , , , , , | 3 commentaires

El Mercenario de Sergio Corbucci : l’idéaliste et le mercenaire

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le western picaresque ne fut pas inventé par Sergio Leone avec Pour une poignée de dollars (1964), transposition du Yojimbo (1961) de Kurosawa où les plages de silence dilatant le temps sont plus … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film | Tagué , , , , , , , , , | 5 commentaires

Dillinger est mort de Marco Ferreri : l’homme-objet

La nature et les intentions de Dillinger est mort (1969) sont d’emblée annoncées par Marco Ferreri dans un prologue où le collègue de travail de Glauco (Michel Piccoli), dessinateur industriel qui a conçu un masque à gaz, lui lit un … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Ferreri (Marco) | Tagué , , , , , , , , | 5 commentaires

L’Avventura de Michelangelo Antonioni : histoire d’une apparition

L’Avventura (1960) de Michelangelo Antonioni est l’histoire d’une apparition. Une affirmation curieuse pour parler d’un film qui raconte la disparition d’une femme : Anna (Lea Massari), qui s’est évanouie lors d’une excursion sur l’île éolienne de Lisca Bianca. Claudia (Monica … Lire la suite

Publié dans Antonioni (Michelangelo), cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film | Tagué , , , , , , , | 16 commentaires

Tre Piani de Nanni Moretti : l’héritage de l’imprécateur

Nanni Moretti a toujours été un imprécateur, et tout imprécateur est intransigeant. Dans Bianca (1983), La Messe est finie (1985), Palombella Rossa (1989) et même Journal Intime (1994), il criait sur les autres. Parce que sa rage avait quelque chose … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Moretti (Nanni) | Tagué , , , , , , , , | 13 commentaires

Milan Calibre 9 de Fernando Di Leo : trahisons

Premier film de la trilogie policière dite du milieu de Fernando Di Leo, Milan Calibre 9 (1972) tire parti d’un atout indispensable à tout film policier : un bon scénario, adapté d’un livre de Giorgio Scerbanenco, maître du polar italien. … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Di Leo (Fernando) | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ames perdues de Dino Risi : amour pourri

Dans plusieurs de ses films tardifs, Dino Risi met en scène des hommes d’âge mûr qui refusent de vieillir. Dans Parfum de femme (1974), la perspective d’une vieillesse solitaire suscite des envies de suicide. Dans Dernier amour (1978), un comédien … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Risi (Dino) | Tagué , , , , , | 7 commentaires

Les Vitelloni de Federico Fellini : chronique de ceux qui restent et de celui qui part

Les Vitelloni (1953) de Federico Fellini, c’est à la fois l’histoire de grands enfants désoeuvrés et « inutiles » s’ennuyant dans une petite ville de province, et l’histoire de la lente émancipation d’un homme, le discret Moraldo (Franco Interlenghi) qui va comprendre … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Fellini (Federico) | Tagué , , , , , , , | 8 commentaires

Meurtre à l’italienne de Pietro Germi : coupables

Un vol est commis dans un immeuble cossu du quartier de la Place Navona à Rome. Le propriétaire, un célibataire qui reçoit en catimini les jeunes voyous du quartier, ne souhaite pas porter plainte de peur de compromettre ce qui … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Germi (Pietro) | Tagué , , , , , | 2 commentaires

La Baie sanglante de Mario Bava : massacre égalitaire

Dans La Baie Sanglante (1971), qui a inspiré les films de slasher, les penchants gores de Mario Bava l’emportent sur ses aspirations esthétiques. Or, le gore est l’aspect le plus paresseux, le moins intéressant, du cinéma de genre. Ce passage … Lire la suite

Publié dans Bava (Mario), cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film | Tagué , , , , , | 4 commentaires