Archives de catégorie : Cinéma français

Madeleine Collins d’Antoine Barraud : à la place d’une autre

Une femme blonde qui joue le rôle d’une morte, arborant un chignon ; des plans de miroir annonçant un dédoublement ; un titre qui fait référence à Madeleine Eisler, le personnage interprété par Kim Novak : en apparence, Madeleine Collins … Lire la suite

Publié dans Barraud (Antoine), cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

L’Année dernière à Marienbad d’Alain Resnais : les statues vivent aussi

Retournons-nous et contemplons notre vie. Dans les couloirs du temps, nous nous voyons rejouer les mêmes scènes à l’infini, comme si nous étions des automates, des statues programmées pour redire les mêmes phrases, prendre les mêmes décisions. De ce rôle … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Resnais (Alain) | Tagué , , , , , | 10 commentaires

Le grand jeu de Nicolas Pariser : grands romans et art de l’esquive

La connaissance réside dans les grands romans et non dans les manuels de philosophie. C’est peut-être fort de cette conviction partagée que Nicolas Pariser fait du cinéma. On croit en tout cas reconnaître dans Le grand jeu (2015), film d’espionnage … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Pariser (Nicolas) | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais : victoire de la fiction

La théorie est grise et c’est la fiction qui explique le mieux l’humanité. C’est ce que démontre une nouvelle fois Mon Oncle d’Amérique (1980), l’un des grands films d’Alain Resnais, l’un de ses plus originaux quoiqu’ils le soient tous à … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Resnais (Alain) | Tagué , , , , , , , , , | 15 commentaires

Illusions perdues de Xavier Giannoli : le talent et le caractère

Faîte de la Comédie Humaine, roman prodigieux et foisonnant, où Balzac raconte l’innocence foudroyée aussi bien que le talent dévoyé, récit aux intrigues parallèles divisées en trois parties, où la descente aux enfers du beau et vaniteux Lucien de Rubempré … Lire la suite

Publié dans Adaptation, Balzac (Honoré de), cinéma, Cinéma français, critique de film, Giannoli (Xavier), Littérature | Tagué , , , , , , , , , , , , | 14 commentaires

Stavisky d’Alain Resnais : comme Fabrice à Waterloo

Longtemps, Alain Resnais a déconstruit les récits de ses films à la manière du Nouveau Roman. Mais après avoir déconstruit, déchiffré, dénommé, il faut reconstruire, rechiffrer, renommer. Il raconte ici l’affaire Stavisky, du nom de l’escroc dont la chute et … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Resnais (Alain) | Tagué , , , , , , , , | 11 commentaires

Serre moi fort de Mathieu Amalric : la douleur de Clarisse

Voici un film d’une immense tristesse où une femme tente d’inventer une autre réalité pour conjurer la mort. Le titre le dit bien avec son « serre moi » dépourvu de trait d’union : il n’y a plus de lien entre Clarisse … Lire la suite

Publié dans Amalric (Mathieu), cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , | 9 commentaires

Peaux de vaches de Patricia Mazuy : effacement

Sous ce titre curieux, peu flatteur même, se cache le premier film, réalisé en 1989, de Patricia Mazuy, dont Paul Sanchez est revenu m’avait tant séduit. On y retrouve ce même goût des lieux, hors les murs de la ville, … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Mazuy (Patricia) | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Onoda, 10 000 nuits dans la jungle de Arthur Harari : histoire d’un envoûtement

Le lieutenant Hiro Onoda fut le dernier officier japonais à accepter la reddition du Japon. En poste sur l’île de Lubang, aux Philippines, il ne rendit les armes qu’en 1974, et ce uniquement parce que son supérieur direct, le Major … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, cinéma japonais, critique de film, Hariri (Arthur) | Tagué , , , , | 12 commentaires

Paul Sanchez est revenu ! de Patricia Mazuy

Paul Sanchez est revenu ! (2018) est un film d’une ambition peu commune dans le cinéma français d’aujourd’hui. Sous couvert d’intrigue policière, Patricia Mazuy y entremêle une réflexion sur la fascination générée par ces faits divers au long cours où … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Mazuy (Patricia) | Tagué , , , , , , | 10 commentaires