Archives de catégorie : Cinéma français

Le Beau Serge de Claude Chabrol : misères

Devant Le Beau Serge (1958), premier film de Claude Chabrol, on peine à reconnaître l’atmosphère propre aux films du cinéaste. On a parfois l’impression de voir un film tel que l’aurait désiré le critique, plutôt que tel que l’aurait réalisé … Lire la suite

Publié dans Chabrol (Claude), cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Clan des Siciliens d’Henri Verneuil : duels

Dans Le Clan des Siciliens (1969), Henri Verneuil semble faire se rencontrer le film policier français et le film de mafia, mais il est en réalité occupé à mettre en scène une série de duels entre acteurs. Le film raconte … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , , , , , , | 9 commentaires

Conte d’été d’Eric Rohmer : au hasard, l’indécis

Avec Conte d’été, Eric Rohmer retrouve son actrice de Pauline à la plage (Amanda Langlet) et un personnage d’indécis. L’indécision est un des traits les plus marquants de ses personnages masculins. Dans Le Genou de Claire, Jérôme a décidé de … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , , , , | 15 commentaires

Pot-Bouille de Julien Duvivier : au bonheur des dames, aux vices des hommes

Dans Pot-Bouille (1881), Zola raconte la vie d’un immeuble dans le nouveau Paris haussmannien. Non pas pour montrer que l’humanité commune de ses habitants les destine tous au trépas, indépendamment de leur classe sociale, comme le fera Georges Pérec dans … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, Cinéma français, critique de film, Duvivier (Jean), Littérature, Zola (Emile) | Tagué , , , , , , , , , , | 8 commentaires

Le Distrait de Pierre Richard : élan comique réfréné

Le Distrait (1970) a le mérite d’avoir été le premier succès commercial de Pierre Richard ; d’avoir en somme lancé sa carrière, après un second rôle remarqué dans Alexandre le bienheureux (1968) d’Yves Robert. Son talent comique, sa fantaisie, sa … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Richard (Pierre) | Tagué , , , , , , , | 8 commentaires

Rouge de Krzysztof Kieslowski : refus de juger

Avec Rouge (1994), Krzysztof Kieslowski clôt sa Trilogie Trois Couleurs en réfléchissant à ce qu’il y a peut-être de plus beau dans notre devise : la fraternité. Réflexion aussi singulière que dans les films précédents puisqu’il raconte la rencontre de … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Kieslowski (Krzysztof) | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Blanc de Krzysztof Kieslowski : Oeil pour oeil ?

Avec Blanc (1994), Krzysztof Kieslowski poursuit sa Trilogie Trois couleurs commencée avec Bleu. C’est un film très différent de son prédécesseur et Kieslowski nous le fait ressentir d’emblée par le choix d’une lumière d’un blanc terne et givré tendant vers … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, Cinéma français, cinéma polonais, critique de film, Kieslowski (Krzysztof) | Tagué , , , , , , , , | 6 commentaires

Bleu de Krzysztof Kieslowski : libre ?

Bleu (1993) est à la fois le premier chapitre de l’ambitieuse trilogie Trois couleurs de Krzysztof Kieslowski, consacrée à la devise de la nation française, et un prolongement de La Double vie de Véronique (1991), où le réalisateur s’interrogeait sur … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Kieslowski (Krzysztof) | Tagué , , , , , , , , , | 8 commentaires

La Mort du cinéma de Vincent Barrot : la chambre céleste

On pourra voir à compter du 16 décembre 2020, en avant-séance dans les salles de cinéma et en Vod sur le site Brefcinema.com, le beau court-métrage d’animation La Mort du cinéma. Son réalisateur Vincent Barrot construit de ses mains des … Lire la suite

Publié dans Barrot (Vincent), cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , | 4 commentaires

Du Côté d’Orouët de Jacques Rozier : du côté de chez Rozier

Au cinéma, seul le film projeté fait foi. Il faut entendre par là qu’un film doit être jugé en fonction du résultat, sans se préoccuper des conditions de tournage, car le film est la seule chose qu’il nous est donné … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Rozier (Jacques) | Tagué , , , , , , , | 3 commentaires