Archives de catégorie : Tanaka (Kinuyo)

La lune s’est levée de Kinuyo Tanaka : la face cachée de la lune

La lune qui se lève, c’est ce moment où se joue, dans ce deuxième film de Kinuyo Tanaka, le sort d’Ayako et Setsuko Asai, celui où le choix d’un mari va les conduire à quitter leur père pour entrer dans … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Tanaka (Kinuyo) | Tagué , , , , , , , | 5 commentaires

Lettre d’amour de Kinuyo Tanaka : le courage d’une femme

Premier film de Kinuyo Tanaka, Lettre d’amour (1953) a au départ pour protagoniste principal Reichiki, un ancien soldat qui vit dans une sorte d’attente, dans l’espérance de revoir son amour de jeunesse Michiko, qui a épousé un autre homme pendant … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Tanaka (Kinuyo) | Tagué , , , , , , | 6 commentaires

Maternité éternelle de Kinuyo Tanaka : une femme éternelle

Kinuyo Tanaka, l’actrice fétiche de Mizoguchi, dont le visage de renarde, en lame arrondie, traverse notamment Contes de la lune vague après la pluie, Miss Oyu et L’Intendant Sancho, fut donc réalisatrice. Seule réalisatrice même durant la décennie 1950, âge … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Tanaka (Kinuyo) | Tagué , , , , | 11 commentaires