Archives par mot-clef : Jean-Louis Trintignant

Le Conformiste de Bernardo Bertolucci : passé, présent, instinct de survie

Adapté du roman d’Alberto Moravia, Le Conformiste (1970) est un film où les effets de lumière affectés de Vittorio Storaro et l’arbitraire du montage agacent au début, mais qui finit par émouvoir grâce à l’interprétation de Jean-Louis Trintignant et, surtout, … Lire la suite

Publié dans Adaptation, Bertolucci (Bernardo), cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Littérature, Moravia (Alberto) | Tagué , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Le Train de Pierre Granier-Deferre : une rencontre

Le Train (1973) est un beau film romanesque. Romanesque parce que c’est un film qui s’embarrasse assez peu de réalisme, qui n’en fait pas sa boussole, qui fait primer son histoire d’amour sur le fond historique du récit, celui de … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Granier-Deferre (Pierre) | Tagué , , , , , , , , | 15 commentaires

Le Désert des Tartares de Valerio Zurlini : au-delà de la frontière

L’inéluctable fuite du temps, la vie comme erreur, la solitude étreignant son héros : voici ce dont parle Dino Buzzati dans son roman métaphorique Le Désert des Tartares. Il est à la fois compréhensible et paradoxal que Valério Zurlini se … Lire la suite

Publié dans Adaptation, Buzzati (Dino), cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Littérature, Zurlini (Valerio) | Tagué , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Rouge de Krzysztof Kieslowski : refus de juger

Avec Rouge (1994), Krzysztof Kieslowski clôt sa Trilogie Trois Couleurs en réfléchissant à ce qu’il y a peut-être de plus beau dans notre devise : la fraternité. Réflexion aussi singulière que dans les films précédents puisqu’il raconte la rencontre de … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Kieslowski (Krzysztof) | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

Le Grand Silence de Sergio Corbucci : Ennio Morricone au pays des morts

Le Grand Silence (1968) de Sergio Corbucci est l’un des rares « westerns-spaghetti » qui tient toutes ses promesses. Ce genre, censé être moins manichéen que les westerns américains, en ceci qu’il montrerait des cow-boys sales, violents, sans foi ni loi, motivés … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, Corbucci (Sergio), critique de film | Tagué , , , , , , , , , | 13 commentaires

Ma Nuit chez Maud d’Eric Rohmer : le physique et la morale

Ma Nuit chez Maud (1969) est un des contes moraux d’Eric Rohmer. Qu’est-ce qu’un conte moral ? On pourrait en donner la définition suivante : récit mettant aux prises la morale avec une situation de la vie de tous les … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Rohmer (Eric) | Tagué , , , , , , , , , | 20 commentaires

Le Fanfaron de Dino Risi : résister à l’irrésistible

Dans la filmographie de Dino Risi, son célèbre et justement célébré Le Fanfaron (1962) suit son chef-d’oeuvre Une Vie difficile (1961). Bien que Le Fanfaron soit un film passionnant et révélateur du contexte socio-économique qu’il dépeint, notre préférence va au … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Risi (Dino) | Tagué , , , , , , , | 14 commentaires