Archives par mot-clef : Jean-Louis Trintignant

Rouge de Krzysztof Kieslowski : refus de juger

Avec Rouge (1994), Krzysztof Kieslowski clôt sa Trilogie Trois Couleurs en réfléchissant à ce qu’il y a peut-être de plus beau dans notre devise : la fraternité. Réflexion aussi singulière que dans les films précédents puisqu’il raconte la rencontre de … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Kieslowski (Krzysztof) | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Grand Silence de Sergio Corbucci : Ennio Morricone au pays des morts

Le Grand Silence (1968) de Sergio Corbucci est l’un des rares « westerns-spaghetti » qui tient toutes ses promesses. Ce genre, censé être moins manichéen que les westerns américains, en ceci qu’il montrerait des cow-boys sales, violents, sans foi ni loi, motivés … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, Corbucci (Sergio), critique de film | Tagué , , , , , , , , , | 12 commentaires

Ma Nuit chez Maud d’Eric Rohmer : le physique et la morale

Ma Nuit chez Maud (1969) est un des contes moraux d’Eric Rohmer. Qu’est-ce qu’un conte moral ? On pourrait en donner la définition suivante : récit mettant aux prises la morale avec une situation de la vie de tous les … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Rohmer (Eric) | Tagué , , , , , , , , , | 20 commentaires

Le Fanfaron de Dino Risi : résister à l’irrésistible

Dans la filmographie de Dino Risi, son célèbre et justement célébré Le Fanfaron (1962) suit son chef-d’oeuvre Une Vie difficile (1961) et bien que sa notoriété en France soit supérieure à ce dernier, notre préférence entre ces deux classiques de … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Risi (Dino) | Tagué , , , , , , , | 14 commentaires