Archives par mot-clef : cinéma anglais

Agent Secret (Sabotage) de Alfred Hitchcock : Conrad retourné

Tout film d’Hitchcock ou presque, même ses plus mineurs, est l’occasion de se convaincre derechef de son génie. Il adapte ici, avec son scénariste Charles Bennett, le roman le plus noir de Joseph Conrad, L’Agent Secret, qui raconte comment un … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, cinéma anglais, cinéma européen, Conrad (Joseph), critique de film, Hitchcock (Alfred), Littérature | Tagué , , , , , , , , , , , , | 6 commentaires

Le Messager de Joseph Losey : un Mercure au costume vert

On retrouve dans Le Messager (1971) de Joseph Losey les caractéristiques des films qu’écrivit pour lui Harold Pinter : des rapports sociaux très durs entre dominants et dominés, chaque classe sociale s’observant de part et d’autre d’un plafond de verre … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma anglais, cinéma européen, critique de film, Losey (Joseph) | Tagué , , , , , , , | 8 commentaires

Inspecteur de service de John Ford : une journée (trop) chargée

John Ford réalisant un film britannique sur un inspecteur de Scotland Yard, de surcroît dans un genre policier qui lui est largement étranger, voilà qui peut surprendre. C’est pourtant ce à quoi il s’attela en 1958, alors qu’il cherchait un … Lire la suite

Publié dans cinéma anglais, cinéma européen, critique de film, Ford (John) | Tagué , , , , , , | 5 commentaires

Le Ventre de l’architecte de Peter Greenaway : un mortel dans la Ville Eternelle

Peter Greenway fut une sorte d’Alain Resnais d’outre-Manche. Pas seulement parce qu’il emprunta à Resnais son chef-opérateur (Sacha Vierny) mais aussi parce que le sujet de ses films, qui se cache derrière l’écheveau du récit, l’échelle de plan choisi et … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma anglais, cinéma européen, critique de film, Greenaway (Peter) | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Notre Agent à La Havane de Carol Reed : aspirateurs nucléaires

Agent du MI6 pendant la Seconde Guerre Mondiale, Grahame Greene en avait conclu que l’activité d’espion était souvent absurde, qu’elle contribuait à créer une réalité alternative friable et nourrie de paranoïa. Son roman Notre Agent à la Havane, paru en … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma anglais, cinéma européen, critique de film, Reed (Carol) | Tagué , , , , , , , , | 4 commentaires

Les 39 Marches d’Alfred Hitchcock : en fuite

Cela commence par un secret, comme il y en a presque toujours chez Hitchcock. Un secret vital pour la défense aérienne du Royaume-Uni en cette décennie 1930 où prospèrent les totalitarismes. On dit toujours, prêtant crédit aux propos du réalisateur, … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma anglais, cinéma européen, critique de film, Hitchcock (Alfred) | Tagué , , , , , , , , , | 16 commentaires

L’Homme qui en savait trop d’Alfred Hitchcock : version anglaise

Découvrir le premier Homme qui en savait trop (1934) avec en tête les images de son remake américain de 1956 est plein d’enseignements. On y découvre un Hitchcock plus occupé par le découpage du récit que par la réalité de … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma anglais, cinéma européen, critique de film, Hitchcock (Alfred) | Tagué , , , , , , , , , , | 15 commentaires

Une Femme disparaît d’Alfred Hitchcock : composite

Dans Une Femme disparaît (1938), son avant-dernier film anglais avant sa période américaine, Alfred Hitchcock entreprend plusieurs choses à la fois, ce qui ne surprendra nullement ses admirateurs : opposer la liberté des moeurs à la liberté menacée de l’Europe … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma anglais, cinéma européen, critique de film, Hitchcock (Alfred) | Tagué , , , , , , , , , | 9 commentaires

L’Homme de Berlin (The Man Between) de Carol Reed : entre les deux

On retrouve dans L’Homme de Berlin (1953) un portrait d’homme traqué tel que Carol Reed les affectionnait. Le cadre en est le Berlin d’après-guerre où commençaient d’un côté les défections pour l’Ouest, de l’autre les enlèvements commandités par Berlin Est. … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma anglais, cinéma européen, critique de film, Reed (Carol) | Tagué , , , , , , , | 4 commentaires

Huit heures de sursis (Odd Man out) de Carol Reed : film noir chuchoté

Johnny McQueen (James Mason), terroriste irlandais ayant passé 17 années en prison, commet un cambriolage qui tourne mal : Johnny tue un caissier et est blessé au bras. Le voici contraint de se cacher dans la ville que la police … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma anglais, cinéma européen, critique de film, Reed (Carol) | Tagué , , , , , , , | 17 commentaires