Archives par mot-clef : Tetsuya Nakadaï

Un Amour éternel de Keisuke Kinoshita : une vie sans amour

Un amour éternel (1961), où Keisuke Kinoshita retrouve Hideko Takamine, son actrice de Carmen revient au pays et Vingt-quatre prunelles, se situe au croisement du cinéma classique et de la nouvelle vague japonaise. Au premier, il emprunte de beaux plans … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Kinoshita (Keisuke) | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

Quand une Femme monte l’escalier de Mikio Naruse : une femme qui se respecte

« Une femme qui se respecte doit être difficile », c’est forte de cet aphorisme que Mama (Hideo Takamine) refuse de céder aux avances des hommes qui l’entreprennent dans Quand une femme monte l’escalier (1960). Jeune veuve, elle est devenue hôtesse de … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Naruse (Mikio) | Tagué , , , , , , , , , | 4 commentaires

Entre le ciel et l’enfer d’Akira Kurosawa : le haut et le bas

A la fin des années 1940, Akira Kurosawa avait donné au genre policier deux films occupés à dresser du Japon de l’après-guerre un portrait en révélant le délabrement moral et matériel : L’Ange Ivre (1948) et Chien Enragé (1949). Ce … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Kurosawa (Akira) | Tagué , , , , , , , | 9 commentaires