Cinquième anniversaire

Cinquième anniversaire (le 8 décembre) de ce blog qui a connu un rythme de publication n’ayant finalement pas ralenti cette année, confinement aidant. Fermeture des salles oblige, les articles publiés ont davantage concerné des films classiques que des nouveaux films. Le fonctionnement du blog est resté le même, à savoir, sauf exception, la rédaction d’articles suivant de peu le visionnage des films, de manière à les avoir en mémoire, à garder présentes à l’esprit les impressions communiquées, au moment de l’écriture. Moins d’articles relatifs à des sujets particuliers (autres que des critiques de cinéma proprement dites) ont vu le jour. Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose.

Je remercie comme à l’accoutumée ceux qui font vivre le blog par leurs commentaires et vous souhaitent à toutes et tous une bonne continuation cinéphilique pour la future année 2021, que l’on espère plus ouverte et plus propice à la réalité comme au cinéma. La récente décision de la Warner, selon une vue à court terme, de diffuser simultanément ses films en salles et sur ses services de streaming/plateformes vidéos en 2021, remettant en cause la chronologie des médias et l’exclusivité bénéficiant aux salles de cinéma, n’en prend cependant pas le chemin. C’est une mauvaise nouvelle pour les salles de cinéma sur un plan économique, et donc pour le cinéma tout court. Mais sait-on jamais.

Strum

Cet article, publié dans Anniversaire, cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

42 commentaires pour Cinquième anniversaire

  1. Bon anniversaire à ce blog que j’apprécie beaucoup ! Et je te souhaite une sixième année riche en nouveaux films et en salles obscures ! Donc, enfin, déconfiné 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Florence Régis-Oussadi dit :

    Bon anniversaire! Dans le côté positif des choses on peut souhaiter moins de suites et de remakes (et de dépossessions des réalisateurs par les producteurs).

    J'aime

    • Strum dit :

      Merci ! Je le souhaite aussi pour les suites, quoique sur un plan économique la survie économique des salles passe aussi malheureusement par les blockbusters américains qui sont les films leur rapportant le plus. Mais tu as raison, il faut toujours rester positif.

      J'aime

      • florence Régis-Oussadi dit :

        Oui, bien sûr qu’il en faut mais pas à n’importe quel prix! Et ces derniers temps, cela finissait par user jusqu’à la corde ou bien ternir des films/des sagas cultes. Par ailleurs il va falloir ronger son frein, les salles ne réouvriront pas avant le 7 janvier au moins. Courage! Et j’espère lire encore beaucoup de belles chroniques de ta part (celles de la trilogie d’Apu m’ont donné envie de la revoir, je n’en ai aucun souvenir!)

        J'aime

        • Strum dit :

          En effet, je suis d’accord, certaines suites usent les franchises jusqu’à la corde. Oui pour le 7 janvier, il faut encore attendre ! Et merci pour la mention des chroniques sur la trilogie d’Apu, donner envie de voir ou revoir ces films, c’était justement le but ! 🙂

          J'aime

  3. iotop dit :

    bon jour,
    Bon Anniversaire 🙂
    Je pense qu’il y aura une mise en équilibre entre salles et streaming qui se fera… Alors, il est vrai que nombre de salles disparaîtront et pertes d’emplois … mais je pense aussi dans un autre registre à ces milliers de petits garages qui ont font fermés, des bistrots, cafés …etc … le monde change d’autres choses se mettent en création … et nous en sommes qu’au début …
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    • Strum dit :

      Bonjour et merci ! 🙂 On verra bien pour l’équilibre et la répartition entre salles et streaming qui va dépendre de la nature des films projetés à mon avis. Le monde change sans arrêt bien sûr et pas que dans le cinéma, mais au-delà des nouvelles formes de création, reste à voir ce que nous perdrons au change.

      Aimé par 1 personne

  4. Goran dit :

    Bon Anniversaire 🙂 En effet, très mauvaise nouvelle pour les salles… J’ai bien peur que ces dernières finissent par disparaître…

    J'aime

  5. bailaolan dit :

    Bon anniversaire, blog! Et, qui sait… peut-être l’année prochaine apportera-t-elle quelques bonnes nouvelles?

    Aimé par 1 personne

  6. Pascale dit :

    Toutes les nouvelles ou décisions concernant le cinéma actuellement sont sinistres.
    Merci pour ton blog et tes belles chroniques.

    Aimé par 2 personnes

  7. lorenztradfin dit :

    Maintenant la dizaine dans le collimateur ! Bravo et merci pour la qualité de tes analyses/présentations/réflexions.

    Aimé par 1 personne

  8. princecranoir dit :

    Cinq années de blog et une liste très impressionnante de films chroniqués, toujours avec le même talent. Plus que jaloux, je suis envieux de cette cadence qui te permet de découvrir tant et tant de films, de les passer au crible de tes exigences et de tes analyses toujours pertinentes, que l’on soit d’accord ou pas. Plus que des notes de cinéma, c’est une mine que tu nous offres.
    Merci pour ces échanges, pour ces partages qui, je l’espère, dureront encore bien longtemps.
    Bon anniversaire.

    J'aime

    • Strum dit :

      Merci beaucoup, je continuerai de creuser si je peux. Ce blog est une petite respiration que je m’offre et qui ne me coûte pas tellement, si cela me donne en plus le plaisir d’échanger avec toi et les autres, pourquoi m’arrêter ? A bientôt donc pour de prochains échanges que j’espère nombreux !

      Aimé par 1 personne

  9. americancinema dit :

    Félicitations et bravo pour cette cinquième année prolifique ! Longue vie à Newstrum !

    Aimé par 1 personne

  10. Valfabert dit :

    Bon anniversaire à ce blog de qualité ! Tant qu’existent des regards critiques de cette valeur, la cinéphilie a de l’avenir.

    Aimé par 1 personne

  11. Martin dit :

    Bon bloganniversaire, Strum ! Tout a été dit avant moi, mais j’enfonce le clou : merci pour toutes ces chroniques et ces découvertes. C’est toujours un plaisir de te lire et d’échanger avec toi.

    Longue vie à ce blog… et vivement la suite ! 😉 Le cinéma, j’en suis sûr, survivra à cette crise sanitaire. En attendant de retourner en salles, revoir les classiques en ta virtuelle compagnie reste un plaisir indéniable.

    Aimé par 1 personne

  12. Bon anniversaire Strum et longue vie à ton blog. C’est toujours un plaisir – et c’est très stimulant – de te lire et d’échanger avec toi. En espérant de nombreux échanges en 2021!

    J'aime

  13. Un joyeux anniversaire ! =) Allez, on vise cinq années de plus !

    J'aime

  14. Ronnie dit :

    Zorionak 🙂

    J'aime

  15. Ronnie dit :

    Iparralde !
    64, mon pays, ma montagne. Of course 😉

    J'aime

  16. Marcorèle dit :

    Très bel anniversaire à ce blog riche de films et d’avis divers et variés. 😉 Allez, c’est parti pour 5 de plus. 🙂

    Aimé par 1 personne

  17. kawaikenji dit :

    Merci Strum de te consacrer avec acuité au cinéma classique. A cet égard, le confinement fut une bonne chose, qui nous a épargné les ADN et les Garçon chiffon en nous a obligé à revenir au vrai cinéma.

    J'aime

  18. J.R. dit :

    Je fais une exception à ma promesse pour cet anniversaire. Je suis ravis que de tels points de vues existent car il me semble que malgré nos divergences, que je pense être politiques et philosophiques, on aime un peu le même cinéma à la recherche du sens plutôt que du sensationnel.

    J'aime

    • Strum dit :

      Et j’en suis heureux. J’espère que tu feras une autre exception pour venir commenter mon dernier article sur Ford ! C’est la magie et la vertu du cinéma : rassembler sur l’essentiel des personnes différentes, ce qui nous permet de nous confronter à nous-mêmes à travers les films et aux autres quand on discute avec eux des films vus.

      J'aime

  19. ornelune dit :

    Bravo pour ce blog Strum et pour ce rythme et davantage encore pour la qualité des papiers publiés. 5 ans c’est pas rien, surtout quand on regarde les archives constituées !

    Pour ce qui est des changements qui concernent le cinéma, je ne sais plus trop quoi penser. Les télés ont démesurément grandies (de quoi avoir des pots de yaourts de la taille d’un humain pendant les publicités ou des berlines grandes comme deux fois ton canapé), les systèmes audio transforment ton salon en salle de concert (bientôt le ministère de la santé rendra obligatoire les bouchons d’oreille à domicile)… Le cinéma s’individualise radicalement, pour ne pas dire se plateformise (le néologisme évoque aussi bien le support de diffusion que la qualité).

    Avec la fermeture prolongée, on imagine assez vite un scénario catastrophe, diminution des aides à la réalisation, fermeture des salles, même celles des multiplexes qui progressivement se transformeront en parc d’attraction… Obligation pour les cinéphiles d’organiser une résistance culturelle, avec un marché noir et des projections de caves sur un drap blanc tendu… Et dire que des géants de l’industrie pharmaceutique, dans ma dystopie, cherchent toujours un remède à la cinéphilie ; les Russes hier ont même communiqué sur un vaccin efficace à 34 %, de quoi déjà éliminer certains réalisateurs et déjà quelques genres de notre ADN ! Et demain ?!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s